Blog de l'entreprise individuelle

4 décembre 2013


Comment s'enregistrer comme travailleur autonome ?

Enfin, vous désirez être votre propre patron et vous enregistrer comme travailleur autonome dans un domaine que vous aimez ? Est-ce que votre situation est en train de changer et vous cherchez à créer la seule sécurité financière véritable et la seule liberté qui compte vraiment ?

 

 

Si vous aspirez à être votre propre patron et à posséder une entreprise individuelle, alors vous avez à légaliser votre status d'entrepreneur en vous enregistrant au Ministère du Revenu du Québec afin d'obtenir un numéro d'entreprise du Québec (NEQ).

Comme je suis moi-même un travailleur autonome, alors vous n'aurez pas d'information basée sur ce que les autres ont trouvé à ce sujet, mais bien sur ce que j'ai fait et ce qui est ensuite arrivé.

Je ne sais pas si le coût annuel est toujours 35 $ pour enregistrer une entreprise individuelle comme travailleur autonome, mais c'est vraiment pas cher, si on compare à d'autres pays.

Il n'est pas nécessaire pour vous, de s'enregistrer aux taxes applicables, si votre chiffre d'affaires ne dépasse pas 30000 $ sur une période de 12 mois consécutifs. Ainsi, vous n'avez pas à payer de TPS de travailleur autonome ni de TVQ, qui demande une gestion en comptabilité plus soutenue. Évidemment, vous n'allez pas faire payer les clients en ajoutant les taxes, car vous serez dans l'illégalité !

Cette forme juridique d'entreprise est facile à obtenir et comporte des avantages et des inconvénients à prendre en note.

Ce que je trouve de très avantageux de travailler à mon compte est que je ne reçois aucun ordre de personne et moi non plus, je ne donne des ordres. C'est la grande différence entre un entrepreneur et un employeur.

Je peux créer ce que je désire et je peux offrir des produits et des services qui répondent à une demande particulière. Donc, l'élément créatif est pour moi, une grande valeur.

Il n'y a aucun inconvénients, si nous avons la confiance d'être de bonne foi avec les clients.

Certaines personnes peuvent prétendre qu'il faut des assurances pour travailleur autonome et cela est nécessaire, si vous avez des risques d'erreur. Mais cela n'est pas un inconvénient, c'est une garantie pour vous et votre client.

Vous devez toujours mettre par écrit sous forme de contrat, vos services que vous offrez aux clients afin de s'assurer d'une bonne communication et des précisions concernant les objectifs visés. Le contrat du travailleur autonome est une chose essentielle et aussi une preuve que vous pouvez avoir besoin éventuellement. Il est donc nécessaire d'avoir un contrat qui stipule toutes les clauses importantes pour vous et le clients.

Donc, s'enregistrer comme travailleur autonome est facile, mais ce qui est difficile est d'obtenir des clients ou diversifier ses revenus pour produire votre chiffe d'affaires.

 


Vous avez aimé ? Partagez-le !

 

Laissez-nous vos commentaires sur Google +

Auteur de livres et concepteur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web.