Blog de l'entreprise individuelle

30 décembre 2013


Les 2 plus grosses erreurs que font les travailleurs autonomes

Depuis plus de 10 ans, que je suis travailleur autonome, s'il y a une chose que je connais bien, c'est celle d'avoir commis plusieurs erreurs dans la création ou le développement de mes entreprises individuelles.

 

 

J'ai rencontré de nombreuses personnes voulant devenir travailleur autonome ou lancer leur propre entreprise, et j'en ai vu beaucoup faire les mêmes erreurs. Mon billet s'adresse à ceux qui démarrent ou sont sur le point de lancer leur propre entreprise individuelle.

Certes, il y a de nombreuses erreurs que nous faisons lors de la création d'une entreprise individuelle, mais il y en a deux qui sont vraiment en haut de la liste et qui doivent être bien comprises avant de faire les premières actions pour un travailleur autonome à en devenir.

 

Pour démarrer une entreprise individuelle, il faut démarrer !

Souvent, les gens qui désirent devenir travailleur autonome attendent. Ils sont piégés, sans s'en rendre compte, dans une habitude d'employée. Celui qui reçoit un ordre et celui qui donne un ordre sont deux employés qui n'ont pas d'initiative personnelle.

Lancer une entreprise est quelque chose de nouveau et il n'existe pas un chemin déjà tracé comme pour devenir docteur. Vous pouvez voir toutes les informations sur internet pour lancer une entreprise, mais elles proviennent presque tous de gens n'ayant pas leur propre entreprise.

J'ai souvent reçu des questions de gens me demandant comment on débute une entreprise et ma réponse a toujours été celle-ci : Pour commencer une entreprise, il faut commencer.

Les gens attendent que l'on leur disent quoi faire, au lieu de faire quelque chose avant tout, à partir de cet état d'être.

Plus de 95 % de ces gens ne débuteront jamais comme travailleur autonome, car il n'ont pas à cet instant, la qualité prédominante comme entrepreneur, soit celle d'avoir de l'initiative.

Je ne peux pas offrir de l'initiative à quelqu'un qui en n'a pas ! En vérité, cette personne n'est pas consentante et n'est pas prête à agir par elle-même, donc elle va compter sur les autres au lieu de compter sur elle-même.

Comment lancer quelque chose que l'on connaît pas ? Mais la question à vous poser est pourquoi devez-vous connaître quelque chose avant de commencer ? D'où est venue cette idée de croire que vous devez connaître quelque chose ? Vous ne pouvez pas, car une nouvelle entreprise est quelque chose d'inconnu et chercher du connu, chercher un chemin identique, est manifestement une grande erreur.

Au fond de vous, vous désirez quelque chose de facile, simple et qui va fonctionner sans trop faire de chose, alors qu'en vérité, pour réussir une entreprise, il faut du travail, beaucoup de travail.

Pour répondre à la question comment lancer une entreprise, vous n'avez qu'à faire COMME SI vous aviez déjà une entreprise. Imaginez que vous avez une entreprise individuelle, que ferez-vous à cet instant ?

 

Vendre aux mauvaises personnes les produits ou services de votre entreprise

Nous savons tous que les ventes sont importantes pour la survie de toute entreprise individuelle, mais pourquoi chercher à pousser les ventes envers chaque personne que vous rencontrez, surtout les amis et la famille ?

Vous harcelez des gens qui ne veulent pas de vos produits ou services, des gens qui n'ont tout simplement pas besoin de ce que vous offrez.

Vendre aux mauvaises personnes, c'est essayer de vendre à tout le monde. Certains clients sont beaucoup plus facile à se procurer vos solutions que d'autres.

Par exemple, pour mon entreprise de création de site web, j'ai appris qu'il est très difficile de travailler avec des auteurs de livres, car ils n'ont pas assez de revenus et n'ont pas assez de livres pour se permettre un site web populaire. De plus, ils ne désirent pas être lus, ils désirent souvent être publié sans rejoindre des lecteurs.

Ainsi, je ne perd pas mon temps à essayer de les convaincre, car leur argent est compté à la cenne.

Aussi, ce n'est pas parce que quelqu'un est intéressé à faire des affaires avec moi, que cela signifie que je dois accepter. Lors de mes deux premières années de mon entreprise d'éditions de livres, j'ai probablement perdu beaucoup de temps avec des rencontres qui étaient uniquement pour savoir si nous pouvions faire quelque chose ensemble.

J'ai appris avec mes expériences, que beaucoup de gens aiment perdre leur temps dans des discussions qui ne mènent nulle part. J'ai compris que je me devais de faire attention aux intentions cachées des gens. Ainsi, les auteurs qui n'avaient pas encore commencé un livre, je ne les rencontrais pas.

La plupart des relations sont souvent inutiles de poursuivre et vous devez apprendre à dire non aux faibles possibilités, de sorte que vous conservez votre énergie pour les bonnes occasions avec les gens qui sont prêts.

 

Découvrez d'autres erreurs à éviter pour le nouveau travailleur autonome

 

 

 


Vous avez aimé ? Partagez-le !

 

Laissez-nous vos commentaires sur Google +

Auteur de livres et concepteur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web.